Les « visées élastiques » du budget liberal n’amènent aucune amélioration dans la vie des Ontariens et des Ontariennes, signale le NPD

Queen’s Park – La chef du NPD de l’Ontario, Mme Andrea Horwath, a déclaré que le budget est un échec, car il n’amène aucun changement positif dans la vie des Ontariens et des Ontariennes. Au lieu de protéger des services vitaux comme la santé et l’éducation, ce budget mettra à mal les budgets des foyers et fera augmenter les difficultés que les personnes âgées doivent affronter pour rester en santé.

« J’avais espéré que la première ministre profiterait de cette occasion pour se mettre à l’écoute des Ontariens et des Ontariennes. J’avais espéré que la première ministre allait se concentrer sur leurs priorités – la protection des emplois, la création de nouveaux emplois, la suspension des coupures imposées au système d’éducation et au système de soins de santé, et la suspension de la vente de Hydro One », a dit Mme Horwath. « Malheureusement, il est clair que ce budget priorise les désormais fameuses visées élastiques des libéraux aux dépens des intérêts fondamentaux de la province ».

Les néo-démocrates ont exprimé de graves inquiétudes au sujet de l’impact de ce budget sur le système de santé et sur les soins aux aînés. À cause de ce budget, les personnes âgées feront face à des coûts encore plus élevés dans le domaine de la santé. À cause de ce budget, les compressions budgétaires imposées aux hôpitaux resteront en place. Ces compressions ont déjà eu pour effet l’annulation d’opérations chirurgicales, la fermeture de lits d’hôpital, et la mise à pied d’infirmiers et d’infirmières partout à travers la province. Par ailleurs, ce budget porte un coup dur au système d’éducation : les libéraux ont choisi d’imposer de nouvelles compressions, amputant le système d’éducation de 430 millions de dollars de plus. 

« À cause de ce budget, les personnes âgées verront le coût de leurs médicaments augmenter et, dans certains cas, doubler. Les patients continueront d’attendre trop longtemps pour une opération chirurgicale. Partout à travers la province, les étudiants et les étudiantes continueront à souffrir des compressions imposées par les libéraux au système d’éducation », a précisé Mme Horwath. « Les libéraux auraient pu faire fructifier le potentiel de l’Ontario. Ils ont échoué. Mme Kathleen Wynne n’a pas su mettre en valeur ce potentiel ».