Nouvelles

Andrea Horwath dévoile les détails de son plan universel Pharmacare

Ce lundi, Mme Andrea Horwath, chef du NPD de l’Ontario, a présenté son plan pour le premier programme Pharmacare de l’Ontario – un programme ayant pour but d’offrir à tous les Ontariens et à toutes les Ontariennes un meilleur système de santé, à la fois moins coûteux et moins stressant. 

 « Personne ne devrait avoir à s’endetter pour obtenir les médicaments qui lui sont nécessaires », a dit Mme Horwath. « Personne ne devrait se retrouver dans un hôpital surchargé faute d’accès aux médicaments lui ayant été prescrits. Voilà pourquoi je m’engage à mettre sur pied le premier programme universel Pharmacare de l’Ontario ».

Déclaration de Mme Andrea Horwath, chef du NPD de l’Ontario, à l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie

En tant que chef des néo-démocrates de l’Ontario, je suis fière de me joindre aux Franco-Ontariens et aux Franco-Ontariennes, de même qu’à l’ensemble des citoyennes et citoyens de notre province, pour célébrer la Journée internationale de la Francophonie.

Le début de l’histoire canadienne est intimement lié à la communauté francophone. Et le long des siècles, la communauté francophone a joué un rôle crucial dans l’évolution de notre pays et dans le façonnement de son identité. Aujourd’hui, la communauté francophone continue d’être une partie essentielle de notre culture, contribuant à rendre celle-ci plus vibrante, plus vivante. Pareillement, la Francophonie continue de jouer un rôle international dont l’importance ne saurait être surestimée.

Les néo-démocrates de l’Ontario sont pleinement engagés à célébrer l’appartenance du Canada à la Francophonie et à y apporter leur appui. Nous sommes aussi engagés à célébrer la communauté francophone de l’Ontario et à défendre ses intérêts. Grâce à la coopération avec des pays francophones de partout dans le monde, nous entendons promouvoir une meilleure entente et une plus grande solidarité parmi les nations, tout en continuant à célébrer la communauté francophone de chez nous, et en travaillant à ce qu’elle puisse continuer de fleurir. 

Les néo-démocrates croient fermement que les droits constitutionnels des francophones de l’Ontario doivent être respectés.  Ainsi, nous allons continuer à demander l’égalité d’accès dans toute la province aux services publics essentiels comme la santé et l’éducation pour les francophones de l’Ontario, y compris l’accès aux études postsecondaires dans une université francophone autonome.

Bonne Journée de la Francophonie à toutes et à tous!