Nouvelles

Université de l'Ontario français : le gouvernement doit aller jusqu'au bout, affirme le NPD

La députée de Nickel Belt et la porte-parole néo-démocrate pour les affaires francophones, France Gélinas a demandé au Ministre de la Formation, des Collèges et Universités « quand il entends mettre en place le comité transitoire de gouvernance de l’université de l’Ontario français? »

Le projet de loi 104 sur l'Université de l'Ontario français de la députée Gélinas a été adopté en deuxième lecture en novembre dernier. La deuxième lecture du projet de loi a mis l’accent sur la prochaine étape importante, soit la mise en place d'un comité transitoire de gouvernance.

Les « visées élastiques » du budget liberal n’amènent aucune amélioration dans la vie des Ontariens et des Ontariennes, signale le NPD

Queen’s Park – La chef du NPD de l’Ontario, Mme Andrea Horwath, a déclaré que le budget est un échec, car il n’amène aucun changement positif dans la vie des Ontariens et des Ontariennes. Au lieu de protéger des services vitaux comme la santé et l’éducation, ce budget mettra à mal les budgets des foyers et fera augmenter les difficultés que les personnes âgées doivent affronter pour rester en santé.

« J’avais espéré que la première ministre profiterait de cette occasion pour se mettre à l’écoute des Ontariens et des Ontariennes. J’avais espéré que la première ministre allait se concentrer sur leurs priorités – la protection des emplois, la création de nouveaux emplois, la suspension des coupures imposées au système d’éducation et au système de soins de santé, et la suspension de la vente de Hydro One », a dit Mme Horwath. « Malheureusement, il est clair que ce budget priorise les désormais fameuses visées élastiques des libéraux aux dépens des intérêts fondamentaux de la province ».