Nouvelles

La communauté francophone de l’Ontario mérite une université francophone, affirme le NPD

Sudbury – Mme France Gélinas, la députée provinciale de Nickel Belt et porte-parole du NPD de l’Ontario en matière d’Affaires francophones, a fait la déclaration suivante :

« Cela fait longtemps que les néo-démocrates se dévouent à la cause de la création d’une université francophone qui serve les besoins éducationnels de la communauté francophone de l’Ontario. Nous appuyons de tout cœur les efforts du Regroupement étudiant franco-ontarien (RÉFO), de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO), et de la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne (FESFO). Ces efforts visent à convaincre le gouvernement de mettre en place cet important projet éducationnel. Les néo-démocrates vont continuer, tant dans le cadre de l’Assemblée législative qu’au sein de la communauté, de défendre les droits constitutionnels des francophones de l’Ontario d’avoir accès à des services d’intérêt vital en français dans notre province, y compris dans le domaine de l’éducation, à tous les niveaux de celui-ci ».

La chef du NPD se dit fière de la campagne sudburoise

Toronto: La chef du NPD, Andrea Horwath, a dit être fière de la campagne qu’a menée son parti à Sudbury, et elle a souligné que le NPD continuerait de travailler fort pour la région du Nord-Est.

« Nous avons mené une belle campagne, basée sur l’honnêteté, l’intégrité et le travail. Bien que nous n’ayons pas obtenu le résultat que nous souhaitions, les néo-démocrates ont de quoi être fiers », a déclaré Mme Horwath. « Pendant cette campagne, Suzanne Shawbonquit a fait preuve d’un courage et d’une détermination remarquables. Elle a su impressionner toute la communauté sudburoise avec son intelligence, son cœur et son intégrité. Suzanne est un véritable modèle pour les femmes et les Premières Nations partout à travers notre province. Suzanne est une personne distinguée, aux talents remarquables, et une véritable amie ».