Nouvelles

Déclaration de Mme Andrea Horwath, chef du NPD de l’Ontario, à l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie

En tant que chef des néo-démocrates de l’Ontario, je suis fière de me joindre aux Franco-Ontariens et aux Franco-Ontariennes, de même qu’à l’ensemble des citoyennes et citoyens de notre province, pour célébrer la Journée internationale de la Francophonie.

Le début de l’histoire canadienne est intimement lié à la communauté francophone. Et le long des siècles, la communauté francophone a joué un rôle crucial dans l’évolution de notre pays et dans le façonnement de son identité. Aujourd’hui, la communauté francophone continue d’être une partie essentielle de notre culture, contribuant à rendre celle-ci plus vibrante, plus vivante. Pareillement, la Francophonie continue de jouer un rôle international dont l’importance ne saurait être surestimée.

Les néo-démocrates de l’Ontario sont pleinement engagés à célébrer l’appartenance du Canada à la Francophonie et à y apporter leur appui. Nous sommes aussi engagés à célébrer la communauté francophone de l’Ontario et à défendre ses intérêts. Grâce à la coopération avec des pays francophones de partout dans le monde, nous entendons promouvoir une meilleure entente et une plus grande solidarité parmi les nations, tout en continuant à célébrer la communauté francophone de chez nous, et en travaillant à ce qu’elle puisse continuer de fleurir. 

Les néo-démocrates croient fermement que les droits constitutionnels des francophones de l’Ontario doivent être respectés.  Ainsi, nous allons continuer à demander l’égalité d’accès dans toute la province aux services publics essentiels comme la santé et l’éducation pour les francophones de l’Ontario, y compris l’accès aux études postsecondaires dans une université francophone autonome.

Bonne Journée de la Francophonie à toutes et à tous!

Déclaration de la chef du NPD, Andrea Horwath, au sujet de la tuerie ayant eu lieu dans une mosquée de la Ville de Québec

La chef du NPD de l'Ontario, Andrea Horwath, a émis la déclaration suivante, à la suite de l'attaque meurtrière ayant eu lieu au Centre culturel islamique de Québec :

 « Comme l'ensemble des Canadiens et des Canadiennes, j'ai eu le coeur brisé en apprenant les nouvelles de l'attaque ayant eu lieu au Centre culturel islamique de Québec.