Prioriser la santé mentale et la lutte contre la dépendance.

Quiconque a besoin de soins de santé mentale ou de services de lutte contre la dépendance devrait pouvoir s’en prévaloir, quand il(elle) en a besoin.

Mais, de nos jours, en Ontario, ces services sont dispersés parmi 11 ministères, privant les gens de soins dont ils ont besoin ou les inscrivant sur de longues listes d’attente.

Il est temps de pourvoir la santé mentale et la lutte contre la dépendance d’un ministère qui lui soit propre et de lui accorder l’attention nécessaire pour être en mesure de fournir des soins sur lesquels les familles peuvent compter.

Ajoutez votre nom si vous êtes d’accord.