hero image

Honorer Les Droits Inhérents, Les Traités, Et Les Manières De Vivre Des Peuples Autochtones

Les Premières Nations, les Inuits et les Métis de l’Ontario continuent de faire face à des obstacles en matière de droits fondamentaux que d’autres personnes vivant en Ontario tiennent pour acquis.

Pendant des générations, les gouvernements libéraux et conservateurs ont échoué à agir pour s’attaquer à des questions critiques, dont les avis d’ébullition de l’eau, les revendications territoriales non réglées, les logements non sécuritaires et la discrimination dans le système de justice. Doug Ford a négligemment bloqué l’adoption de mesures législatives qui feraient appliquer la Déclaration des Nations Unies sur les Droits des peoples autochtones (DNUDPA) à toutes les lois provinciales.

Son gouvernement a ignoré à maintes reprises les droits des Autochtones de l’Ontario, se refusant à respecter les obligations en matière de traités et de relations entre la Couronne et les Autochtones.

Les gouvernements libéraux et conservateurs ont échoué à agir pour résoudre les revendications territoriales, malgré une recommandation vitale ayant été faite il y a 25 ans, lors de l’enquête sur Ipperwash concernant la mort de Dudley George.

Un gouvernement NPD de l’Ontario travaillera dans le cadre de véritables relations de nation à nation pour reconnaître et maintenir les droits des Autochtones.

ENGAGEMENT

Appliquer la DNUDPA et s’assurer que les Autochtones de l’Ontario sont traités de manière équitable devant la loi.

ENGAGEMENT

Agir tout de suite pour mettre fin aux avis d’ébullition de l’eau en Ontario, et travailler avec le gouvernement fédéral pour financer les infrastructures de l’eau dont les communautés des Premières Nations ont besoin. S’ils ne viennent pas à la table, nous réglerons nous-mêmes le problème et nous leur enverrons la facture.

ENGAGEMENT

Établir la Commission des traités de l’Ontario, avec un mandat clair pour aider à régler, de manière indépendante et impartiale, les revendications territoriales, et pour assister dans les négociations entre les gouvernements de l’Ontario, du Canada et des Premières Nations.

ENGAGEMENT

Justice pour Grassy Narrows :Nettoyer le mercure du réseau hydrographique English-Wabigoon, en prenant des mesures immédiates pour trouver et déterrer le mercure enfoui en amont de Grassy Narrows.

ENGAGEMENT

Garantir un financement à long-terme pour un centre consacré au traitement des effets de l’empoisonnement au mercure,afin que les gens puissent obtenir les soins dont ils ont besoin, et afin que les poissons et les eaux de la rivière puissent à nouveau être sécuritaires pour la communauté.

ENGAGEMENT

Établir une stratégie provinciale pour répondre à la crise des suicides parmi les jeunes des Premières Nations, et travailler avec le gouvernement fédéral pour garantir un financement dédié à l’amélioration de la santé mentale, à l’intérieur comme à l’extérieur des réserves.

ENGAGEMENT

Mettre sur pied une Stratégie du logement pour les Autochtones et par les Autochtones :Travaillant en partenariat avec des organismes fournisseurs de logements à direction autochtone et avec le gouvernement fédéral, nous garantirons une offre adéquate de logements sécuritaires, abordables et culturellement adaptés, en milieu urbain comme en milieu rural, et comprenant la construction d’au moins 22 000 nouveaux logements.

ENGAGEMENT

Travailler avec les communautés des Premières Nations, des Inuits et des Métis, pour transformer les services d’aide à l’enfance des communautés autochtones et pour établir un contrôle communautaire de ces services.

ENGAGEMENT

Travailler avec les communautés des Premières Nations, des Inuits et des Métis pour changer de manière transformationnelle notre système de justice, en nous assurant que la justice est équitable, pertinente au point de vue culturel, et qu’elle reconnaît l’histoire, les valeurs et les traditions autochtones.Nous reconnaîtrons l’agentivité des communautés des Premières Nations pour déterminer le maintien de l’ordre sur leurs territoires, travailler à réduire les taux de victimisation, les crimes et l’incarcération au sein des communautés autochtones.

ENGAGEMENT

Des soins de santé compétents au point de vue culturel pour les Premières Nations : Nous appuierons l’expansion des services de santé primaires pour répondre aux besoins uniques des Autochtones et pour honorer les engagements du plan pour la transformation de la santé dans les communautés de la Nishnawbe Aski Nation (NAN), y compris la formation de plus de travailleurs et travailleuses des communautés du Nord visées par les traités, des parrainages permettant aux gens de suivre la formation de gestionnaires en santé et d’ambulancières et ambulanciers, et le financement pour le développement de l’hôpital des autorités sanitaires des Premières Nations de Sioux Lookout.

ENGAGEMENT

Améliorer l’accès à des soins de santé, à des soins de santé mentale et à des soins de longue durée qui soient culturellement adaptés pour les Autochtones : Nous travaillerons avec les leaders des Premières Nations pour identifier les priorités en matière de soins de santé et pour fournir plus de soins et de meilleurs soins, y compris des soins de longue durée et des soutiens en matière de dépendances, qui soient culturellement adéquats. Nous garantirons que les Aînés des Premières Nations ont accès à des soins à domicile et à des soins de longue durée qui soient personnels et familiers, avec des soins et des pratiques qui reflètent leurs cultures et langues distinctes.

ENGAGEMENT

Rétablir le Fonds culturel autochtone afin de renforcer les possibilités pour les artistes autochtones et afin de s’assurer que les artistes autochtones disposent de possibilités équitables pour montrer et pour faire entendre leurs récits.

ENGAGEMENT

Travailler avec les représentant·es autochtones pour établir une commission qui évalue et fasse des recommandations exécutoires concernant la représentation de personnages et de symboles historiques dans les bâtiments qui sont propriété du gouvernement de l’Ontario et dans les espaces publics de l’Ontario. La commission sera dirigée par un·e représentant·e autochtone, sélectionné·e en collaboration avec les peuples autochtones.

ENGAGEMENT

Appuyer les Premières Nations et travailler avec les Premières Nations pour identifier des sites d’enterrement d’enfants dans l’enceinte des pensionnats autochtones. Nous mettrons en application l’appel à l’action 82 de la Commission de vérité et réconciliation (CVR) en commandant un monument qui reconnaisse les victimes du système des pensionnats autochtones, monument qui soit l’œuvre d’un·e artiste autochtone et placé bien en vue à Queen’s Park.

Les 231 appels à la justice du rapport final de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées représente un puissant rappel du fait que le legs honteux des pensionnats autochtones continue d’avoir un impact dévastateur sur les communautés autochtones aujourd’hui, et que la question des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées n’est pas un élément du passé mais une réalité persistante pour les femmes et les filles autochtones, pour leurs communautés et pour leurs familles.

ENGAGEMENT

Travailler avec les communautés autochtones pour mettre en œuvre les recommandations de l’Enquête nationale dans le cadre d’un processus à direction communautaire.

ENGAGEMENT

Travailler avec les peuples autochtones pour introduire un programme autochtone obligatoire dans les écoles de l’Ontario, afin de s’assurer que la véritable histoire du Canada est enseignée à tous les enfants de l’Ontario.

ENGAGEMENT

Faire de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation un jour férié provincial.