hero image

De Bons Emplois Qui Paient Les Factures

DE MEILLEURS EMPLOIS

Alors que tous les prix continuent de monter en Ontario, les salaires stagnent.

Des centaines de milliers d’Ontarien·nes se basent sur des emplois au salaire minimum pour joindre les deux bouts : ce sont les travailleurs et travailleuses qui accomplissent les tâches essentielles permettant à notre province de fonctionner – des personnes qui travaillent dans les épiceries aux préposé·es aux services de soutien à la personne.

Beaucoup d’Ontarien·nes, particulièrement de jeunes travailleurs et travailleuses, dépendent de petits emplois contractuels ou du travail indépendant pour joindre les deux bouts. Il s’agit d’emplois plus précaires, moins sécuritaires et qui paient moins que les emplois traditionnels – les travailleurs et travailleuses temporaires sont 200 % plus à risque d’être blessé·es, parfois mortellement, au travail et, souvent privé·es d’avantages sociaux, sont vulnérables aux pratiques d’employeurs véreux.

Au lieu d’aider les gens qui travaillent, Doug Ford a gelé le salaire minimum pendant près des trois ans, ce qui a coûté aux personnes travaillant à temps plein, en moyenne, 6 000 $. Il a sapé le droit du travail et s’est attaqué au travailleurs et travailleuses. Il a coupé les jours de congé de maladie payés, et ensuite exclu les travailleurs et travailleuses indépendant·es et contractuel·les de son plan inadéquat, bricolé pendant la pandémie, en matière de jours de congé de maladie payés.

Andrea Horwath et le NPD estiment qu’un·e employé·e est un·e employé·e, quel que soit son lieu de travail, et que tou·tes les travailleurs et travailleuses méritent les mêmes droits et la même protection. Les néo-démocrates disposent d’un plan solide pour régler la manière dont les travailleurs et travailleuses sont traité·es et rémunéré·es, et nous garantirons des emplois mieux payés, plus sécuritaires, et munis d’avantages sociaux.

ENGAGEMENT

Le salaire minimum à 20 $ de l’heure d’ici 2026, avec des augmentations stables, prévisibles, d’un dollar par an. Pour aider les PME à accomplir cela, les néo- démocrates mettront en place des soutiens dédiés pour les employeurs ayant besoin d’aide avec l’augmentation salariale à mesure que nous rebâtissons l’économie de la province.

ENGAGEMENT

Légiférer pour donner droit à tou·tes les travailleurs et travailleuses à 10 jours de congé d’urgence personnelle payés, afin qu’ils puissent rester chez eux s’ils sont malades ou qu’ils aient à soigner un enfant malade. Nous travaillerons avec les entreprises pour nous assurer qu’elles disposent de la prévisibilité et des appuis dont elles ont besoin pendant que nous accomplissons cette transition.

ENGAGEMENT

Avantages sociaux Ontario : Créer Avantages sociaux Ontario pour couvrir l’ensemble des travailleurs et travailleuses, y compris ceux et celles dont les emplois sont à temps partiel, occasionnels, contractuels, ou à base d’applications numériques. Nous travaillerons à fournir un panier d’avantages sociaux de qualité – y compris

une assurance pour les soins dentaires et oculaires – à l’ensemble des travailleurs et travailleuses. Notre modèle sera conçu de telle sorte que les avantages sociaux suivront la personne, non pas l’emploi.

ENGAGEMENT

Renforcer et faire appliquer le droit du travail. Nous ferons appliquer la Loi sur les normes d’emploi et nous la renforcerons, afin que les travailleurs et travailleuses ne puissent être congédié·es sans raison.

ENGAGEMENT

Éliminer les obstacles à l’adhésion syndicale : Nous ferons en sorte qu’un syndicat puisse être formé dans tout lieu de travail où 55 % des travailleurs et travailleuses signent une carte signalant leur souhait d’adhérer à un syndicat. Nous mettrons en place un arbitrage pour le premier contrat, afin d’accélérer et faciliter la négociation d’un premier contrat équitable. Nous mettrons tout de suite fin aux retournements de contrat, pratique injuste au moyen de laquelle les contrats privés couvrant des services sont transmis au plus bas soumissionnaire, et où les travailleurs sont mis à pied rien que pour être embauchés de nouveau avec un salaire et des avantages sociaux réduits.

ENGAGEMENT

Un traitement équitable pour les travailleurs temporaires et pour les travailleurs à la demande : Nous empêcherons la catégorisation erronée des travailleurs à la demande et contractuels comme entrepreneurs indépendants, alors qu’ils sont en fait des employés. Toute personne accomplissant le même travail que la personne travaillant à côté d’elle obtiendra la même rémunération, les mêmes protections et les mêmes avantages sociaux – qu’il s’agisse de travailleurs à temps partiel, temporaires ou contractuels. Après la période d’essai habituelle, toute personne embauchée par l’entremise d’une agence de placement temporaire sera considérée un employé de la compagnie-client. Nous tiendrons les compagnies recourant aux agences de placement temporaire responsables de la santé et sécurité au travail de ces employés.

ENGAGEMENT

Envisager de nouvelles manières de travailler. Nous mettrons en place la Loi sur la semaine de travail de quatre jours, d’abord présentée comme projet de loi néo-démocrate en 2021. Ce projet de loi, une fois adopté, mettra en œuvre un projet-pilote pour une semaine de travail de quatre jours, à être établi pour une année pour une section des employés de la province.

ENGAGEMENT

Prévenir la violence lors des grèves : Nous ferons adopter des mesures législatives anti-briseurs de grève, ainsi que d’autres mesures pour encourager une résolution rapide des actions en milieu de travail.

ENGAGEMENT

Réparer la Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail (CSPAAT), afin qu’elle agisse dans l’intérêt des travailleurs, pas des grandes compagnies. Nous abrogerons la section 6 de la loi 27, la soi-disant Loi visant à œuvrer pour les travailleurs qu’a fait adopter Doug Ford. Le but sera de s’assurer que les surplus sont utilisés pour résorber l’arriéré des demandes d’indemnisation et pour aider les travailleurs blessés.

ENGAGEMENT

Faire appliquer des mesures proactives en matière de santé et sécurité au travailet augmenter le nombre d’emplois couverts par la Loi sur la sécurité professionnelle et l’assurance contre les accidents du travail.

ENGAGEMENT

Mettre fin à la pratique des estimations fallacieuses au sujet du statut des travailleurs. Nous ne laisserons plus la CSPAAT couper les indemnisations des travailleurs sur la base d’estimations fallacieuses qui consistent à supposer que les travailleurs ont des emplois alors que les emplois en question n’existent pas.

CRÉER PLUS DE BONS EMPLOIS DANS CHAQUE RÉGION

Le monde du travail est en train de changer, et nous devons préparer les Ontarien·nes à y réussir, maintenant et à l’avenir.

Doug Ford a supprimé l’Ordre des métiers de l’Ontario sans trop réfléchir à ce qui pourrait le remplacer, et il s’est opposé à tous efforts pour préparer l’Ontario à un avenir à faible teneur en carbone, avec de bons emplois payants dans l’économie verte.

Les néo-démocrates comprennent que l’Ontario ne peut prospérer à moins de disposer d’une population active forte et qualifiée.

Un gouvernement du NPD de l’Ontario rendra la formation professionnelle accessible partout dans la province en amenant les opportunités de formation professionnelle dans les endroits où vivent les Ontarien·nes et en créant de nouvelles opportunités dans chaque région. Notre Pacte vert néo-démocrate comprend un plan pour revitaliser l’économie ontarienne tout en combattant la crise climatique et l’iniquité raciale. Notre plan détaillé fera passer l’Ontario à une économie à zéro émission, lui permettant d’accomplir la transition vers des formes d’énergie plus propre, tout en travaillant avec le monde des affaires pour créer plus d’un million de bons emplois, grâce auxquels les gens puissent élever une famille et bâtir un avenir.

ENGAGEMENT

Plus d’enseignement des arts industriels dans les écoles secondaires : Promouvoir la valeur des métiers dans les écoles et travailler avec les gens de métier, avec les employeurs et avec les établissements scolaires afin de créer de nouvelles opportunités d’éducation et d’apprentissage des métiers – y compris en travaillant avec les conseils scolaires pour élargir les opportunités d’apprentissage pratique et d’ateliers de travail dans les écoles.

ENGAGEMENT

Nous nous assurerons que les gens de métier et les travailleurs d’expérience détiennent une majorité au sein du conseil d’administration de Métiers spécialisés Ontario, afin de puiser dans l’expertise propre aux métiers spécialisés parmi les travailleurs et les représentants des employeurs. Nous assurerons la participation active des gens de métier au sein des conseils consultatifs de Métiers spécialisés Ontario, tel que cela a déjà été fait de manière réussie dans le cas d’autres organismes interprofessionnels.

ENGAGEMENT

Plus de formation aux métiers au Nord de l’Ontario, y compris des centres d’emploi et de formation dirigés par les communautés : Nous travaillerons avec les collèges, avec les syndicats et avec les instituts de formation du Nord de l’Ontario afin d’élargir la formation aux métiers, en appuyant les centres d’emploi et de formation dirigés par les communautés.

ENGAGEMENT

Des milliers de nouveaux emplois avec certification des emplois verts : Notre plan de formation aidera les travailleurs à réussir dans un avenir à faible tenue en carbone. Nous travaillerons avec les universités, avec les collèges, avec les syndicats et avec les employeurs pour offrir une voie rapide aux travailleurs possédant une expérience de l’industrie et nous offrirons des bourses d’études pour des programmes axés sur l’expansion de l’économie à zéro émission.

ENGAGEMENT

Recruter et former des gens des communautés méritant l’équité :Nous ne laisserons personne de côté, nous développerons des programmes de recrutement et reconversion professionnelle spécialisés pour les jeunes et pour les communautés méritant l’équité, et nous promouvrons les personnes habituellement exclues des métiers qualifiés, y compris les femmes, les personnes racisées et les Autochtones.

ENGAGEMENT

La première banque de technologie propre de l’Ontario, financée par les revenus découlant du programme de plafonnement et d’échange. Nous établirons un partenariat avec l’Association ontarienne des industries pour l’énergie propre, avec les universités, avec les collèges, avec les municipalités, avec les Premières Nations, et avec les compagnies innovantes afin d’exporter et d’adopter des produits et des idées qui réduiront nos émissions, accroîtront l’équité et généreront des emplois et une augmentation du PIB de l’Ontario.

ENGAGEMENT

Un programme de rénovation écoénergétique qui crée 100 000 bons emplois : Chaque année, nous rénoverons au moins 5 % des bâtiments de l’Ontario pour faire des épargnes, réduire les émissions et créer de nouveaux emplois.

ENGAGEMENT

Créer un guichet unique pour le financement et la planification du Programme de rénovation énergétique, financement de départ compris, pour nous assurer que notre programme de rénovation écoénergétique est accessible.

ENGAGEMENT

Nous nous assurerons que les investissements en transports en commun de l’Ontario sont utilisés pour créer de bons emplois. Nous rétablirons et nous maintiendrons les dispositions concernant la teneur canadienne de l’approvisionnement en véhicules de transports en commun financé par la province.

LE SECTEUR MANUFACTURIER

Le secteur manufacturier est la colonne vertébrale de l’économie ontarienne, offrant de bons emplois syndiqués vous permettant d’élever une famille. À mesure que l’Ontario avance vers un avenir à zéro émission, il y aura de nouvelles opportunités enthousiasmantes pour développer le secteur manufacturier vert et pour créer plus d’emplois à travers la province.

Pendant des années, les libéraux ont ignoré le secteur manufacturier. Doug Ford et les conservateurs ont fait empirer les choses. Ils ont laissé pour compte le secteur manufacturier et ils n’ont pas de plan pour encourager l’innovation et la transition vers une économie verte.

Les néo-démocrates comprennent à quel point le secteur manufacturier est important pour l’Ontario. Notre plan mettra en œuvre une stratégie manufacturière pour protéger les travailleurs du secteur et pour nous assurer qu’ils disposent des conditions et des appuis nécessaires pour s’épanouir.

ENGAGEMENT

Une stratégie manufacturière : Nous retiendrons les bons emplois et nous mettrons en œuvre une dépréciation accélérée de certaines améliorations des usines et de l’équipement. Nous investirons une partie du revenu généré par le plafonnement et l’échange dans des programmes et dans des technologies qui aident les industries à haute consommation d’énergie et particulièrement vulnérables aux dynamiques commerciales mondiales à devenir plus concurrentielles et à s’adapter aux produits dont notre nouvelle économie a besoin.

ENGAGEMENT

Stratégie pour la main-d’œuvre : Travailler avec le secteur manufacturier pour mettre en place une nouvelle stratégie pour la main-d’œuvre. Nous trouverons des travailleurs pour combler les places vacantes et nous fournirons une formation adéquate aux travailleurs de demain.

ACHETER ONTARIEN POUR L’ONTARIO. GÉNÉRER DES BÉNÉFICES POUR LES COMMUNAUTÉS

Les travailleurs ontariens fabriquent des produits qui sont parmi les meilleurs au monde. Ici, en Ontario, des centaines de milliers de familles dépendent des emplois reliés à ces produits.

Doug Ford a dit aux travailleurs qu’il protègerait les emplois ontariens, mais il a supprimé les exigences qui garantissaient que les milliards de dollars des nouveaux contrats pour les transports en commun iraient aux travailleurs canadiens.

Les néo-démocrates estiment que plutôt que d’envoyer de l’argent public et des emplois à l’étranger, les gouvernements devraient réinvestir l’argent issus des impôts dans les communautés ontariennes. Nous protègerons les emplois ontariens et nous en créerons de nouveaux en appuyant les produits fabriqués par les PME ontariennes du secteur manufacturier. De plus, nous appuierons une chaîne logistique locale. Nous nous assurerons que les communautés, surtout celles qui ont souvent été désavantagées, bénéficient des grands projets d’infrastructure.

ENGAGEMENT

Acheter ontarien à travers l’approvisionnement du gouvernement : Nous nous engagerons dans un processus d’approvisionnement gouvernemental stratégique en recourant aux PME et aux OBNL. Nous nous assurerons que nos PME peuvent rivaliser avec les grandes compagnies et nous utiliserons l’argent public pour investir dans de bons emplois ici même, en Ontario. Notre programme Acheter ontarien comprendra aussi une politique sociale en matière d’approvisionnement, afin d’appuyer les vendeurs issus de la diversité.

ENGAGEMENT

Acheter ontarien : Nous abolirons la mesure prise en secret par Doug Ford, celle de renoncer à la teneur canadienne des projets de transports en commun pour envoyer les emplois à l’étranger. Nous nous assurerons que l’argent public est utilisé en Ontario pour créer de bons emplois.

ENGAGEMENT

Nous nous assurerons que votre communauté bénéficie des projets d’infrastructure : Nous exigerons que les futurs contrats pour les grands projets d’infrastructure comportent des dispositions pour pallier l’impact de la construction sur les PME et pour créer des emplois locaux, ainsi que des opportunités locales d’apprentissage des métiers.

REVITALISATION DES PME

Les PME sont le cœur de nos communautés. Elles permettent que les Ontarien·nes aient du travail, elles rendent nos quartiers vibrants, et elles fournissent les biens et services essentiels qui font fonctionner l’Ontario.

Mais les deux dernières années ont été incroyablement dures pour les PME, qui ont reçu très peu de soutien de la part du gouvernement conservateur de Doug Ford.

Pendant la pandémie, Doug Ford s’est agrippé à des milliards de dollars censés aller au fonds de secours COVID. Il a refusé d’interdire les évictions commerciales. Son programme, inadéquat et mal géré, qui devait aider les entreprises, en à laissé beaucoup attendre pendant des mois, quand on ne refusait pas leur demande de façon arbitraire. Quand la pandémie était à son comble, Doug Ford prêtait l’oreille à ses amis lobbyistes et aux initiés conservateurs, de sorte qu’il a choisi de faire ouvrir les magasins de grande surface aux dépens des petits commerces, plutôt que de fournir les ressources et les instructions nécessaires pour leur permettre de rouvrir en toute sécurité.

Le NPD de l’Ontario s’est battu pour les PME tout le long de la pandémie, et nous disposons d’un plan solide pour nous assurer que nos PME reprendront pied et seront encore plus fortes qu’auparavant.

ENGAGEMENT

Subventions pour la relance des PME : Nous fournirons des subventions de relance aux PME en deux étapes – un premier paiement dès 2022 et un second paiement en 2023. À la différence de Doug Ford, nous nous assurerons que notre programme répond aux besoins des propriétaires d’entreprises, et que les paiements sont versés en temps opportun.

ENGAGEMENT

Mettre sur pied un fonds d’urgence COVID pour les entreprises, à l’intention des PME appartenant à des entrepreneurs noirs et à d’autres entrepreneurs qui ont fait face à des barrières systémiques dans le processus d’obtention de capitaux, telles que les femmes et les personnes avec des handicaps. Nous simplifierons l’accès à des programmes de soutien, fournissant des appuis fiables, de sorte que toutes les communautés de l’Ontario disposent de ressources équitables pour réussir.

ENGAGEMENT

Nous travaillerons avec la communauté des PME pour développer et fournir les appuis dont elles ont besoin pour se remettre sur pied et pour créer de bons emplois payants.

ENGAGEMENT

L’assurance commerciale : Nous travaillerons avec les organismes commerciaux et avec le secteur des assurances pour être certains que l’assurance commerciale est abordable pour les PME.

ENGAGEMENT

Les locations commerciales : Nous travaillerons avec la communauté entrepreneuriale pour revoir la Loi sur la location commerciale, pour standardiser les contrats de location commerciale, et pour explorer la création de lignes directrices pour les PME.

ENGAGEMENT

Planification de la succession : Nous savons qu’au cours de la prochaine décennie, 7 propriétaires d’entreprise sur 10 pensent vendre ou léguer leur entreprise. Le NPD de l’Ontario travaillera avec le gouvernement fédéral pour permettre aux propriétaires de PME de former des fiducies de participation au capital des employés et mettre en place des incitatifs pour la création de fiducies et de coopératives qui soient la propriété des employés. Ces mesures permettront d’appuyer la planification de la succession, protégeront les emplois locaux et réduiront l’inégalité des revenus, permettant aux employés de détenir une part du succès de leurs entreprises.

APPUYER LES OBNL

Pendant la pandémie, les OBNL ont pris l’initiative de fournir des programmes et des services dont les Ontarien·nes avaient cruellement besoin. Cependant, beaucoup n’ont pas été admissibles aux mêmes appuis que les PME. Andrea et le NPD comprennent toute l’importance des OBNL pour nos communautés. Nous nous assurerons qu’ils obtiennent les appuis qu’il leur faut pour reprendre pied.

ENGAGEMENT

Des appuis financiers : Pour aider leur remise sur pied et pour protéger le secteur, un gouvernement du NPD de l’Ontario fournira un appui financier aux OBNL et aux organismes caritatifs ayant subi de manière particulièrement rude l’impact de la pandémie, afin qu’ils puissent réinvestir dans leur mission et dans leur personnel.

ENGAGEMENT

Élargir les programmes et les initiatives gouvernementales d’investissement dans les entreprises, tel que le programme pour les entreprises de l’Ontario intitulé « Digital Main Street », afin d’y inclure le secteur des OBNL et pour aider les OBNL, les organismes caritatifs et le secteur coopératif à reprendre pied et à prospérer.

ENGAGEMENT

Une stratégie de relance du bénévolat :Travailler avec le secteur pour développer une stratégie de relance du bénévolat, aidant les organismes à faire revenir leur personnel et à accomplir leur mission.

APPUYER L’INNOVATION

L’Ontario dispose d’une main d’œuvre hautement qualifiée et d’installations de niveau mondial.

Doug Ford a sabré dans les budgets de recherche de l’Ontario, de la recherche sur les cellules souches à l’intelligence artificielle. Alors même que d’autres juridictions accélèrent l’innovation vers un avenir à zéro émission, les conservateurs de Doug Ford ont annulé les projets de renouvellement énergétique et fait arracher les bornes de recharge pour les voitures électriques.

Un gouvernement du NPD de l’Ontario favorisera l’innovation ici, en Ontario, et bâtira de bons emplois tout en revitalisant notre économie pour un avenir à zéro émission.

ENGAGEMENT

Bâtir des pôles d’innovation dans des régions dont le potentiel est actuellement peu utilisé. Nous réunirons des PME, des start-ups, des universités, des collèges et des centres de recherche, des investisseurs et des travailleurs pour collaborer dans différents domaines d’expertise. Les pôles d’innovation seront basés sur un leadership public et bâtis sur des investissements, des capacités, du savoir et de l’innovation du secteur privé. Ils joueront un rôle essentiel dans le processus visant à s’assurer que l’Ontario dispose des bons emplois verts de demain.

UNE STRATÉGIE AUTOMOBILE POUR AUJOURD’HUI ET POUR L’AVENIR

Pendant plus de 100 ans, le secteur automobile a été l’un des moteurs de l’économie ontarienne. Il a créé de bons emplois qui ont permis aux gens d’élever leurs familles et de bâtir des communautés fortes. Les syndicats ont travaillé avec l’industrie de l’automobile pour préparer l’avenir, mais n’ont pas eu de partenaire fiable à Queen’s Park. Le déclin du secteur dans les dernières années a durement frappé les communautés qui dépendent de cette industrie : les quarts de travail annulés et les pertes d’emplois se sont accumulés à travers l’Ontario, avec un effet dévastateur sur les communautés.

Les gouvernements libéraux et conservateurs se sont simplement détournés du secteur automobile et des nombreux travailleurs qui en dépendent. Doug Ford a annulé d’importants incitatifs pour les véhicules électriques, faisant régresser l’Ontario et coûtant de l’argent aux contribuables.

Les néo-démocrates estiment que le gouvernement doit jouer un rôle proactif dans l’avenir de la fabrication de pièces détachées et de l’assemblage d’automobiles en Ontario. Nous voyons un avenir radieux qui permettra à notre province d’avoir de bons emplois pour longtemps tout en atteignant des cibles ambitieuses dans le combat contre le changement climatique.

ENGAGEMENT

Créer la première Stratégie VZE (véhicules à zéro émission) de l’Ontario : Nous aiderons le secteur automobile à accomplir la transition vers la production de VZE, dans le but de faire augmenter les ventes de véhicules électriques, de sorte que d’ici 2035, en Ontario, 100 % des ventes de nouvelles automobiles soient des ventes de VZE. Cette stratégie adoptera une approche impliquant l’ensemble de la chaîne logistique – la fabrication des pièces ainsi que l’assemblage ayant lieu ici même, en Ontario. Nous mettrons en place des politiques pour appuyer l’achat de VZE et, d’ici 2030, nous ferons en sorte que l’ensemble des véhicules du gouvernement provincial soient électriques et fabriqués au Canada. Nous canaliserons nos efforts vers le retour au travail des travailleuses et travailleurs d’expérience et hautement qualifié·es du secteur automobile de l’Ontario, avec des emplois stables et syndiqués.

ENGAGEMENT

Des incitatifs et des bornes de recharges pour les VZE: Afin d’aider les Ontarien·nes à accomplir la transition vers des VZE, un gouvernement néo-démocrate bâtira un réseau de bornes de recharge à travers l’Ontario, et offrira des incitatifs attrayants, allant jusqu’à 10 000 $, aux Ontarien·nes qui achètent des VZE – à l’exclusion des véhicules de luxe –, en accordant une attention particulière aux véhicules fabriqués en Ontario.

CRÉER PLUS D’EMPLOIS ET EMBAUCHER PLUS DE TRAVAILLEURS ET TRAVAILLEUSES DE PREMIÈRE LIGNE AYANT À CŒUR LES INTÉRÊTS DES PATIENTS

Les gens sont au cœur de l’offre de services de soins de santé. Cela vaut également pour les soins offerts aux plus vulnérables d’entre nous, dont les personnes âgées et les jeunes enfants. Les travailleurs et travailleuses de première ligne sont en très grande majorité des femmes, des gens des communautés racisées, et des immigrant·es arrivé·es récemment au Canada. Leur travail est sous-payé et, bien souvent, insuffisamment valorisé.

Pendant des décennies, les gouvernements libéraux et conservateurs ont sabré et sous-financé les soins de santé, les soins aux aînés, et les services de garderie, et manqué de respect envers les gens qui travaillent très fort dans ces secteurs. Avant comme après la pandémie, Doug Ford a laissé pour compte les travailleurs et travailleuses de première ligne : il s’est refusé à mettre en place un congé de maladie payé, il a laissé les foyers de soins de longue durée subir une affreuse pénurie de personnel, et il a annulé une augmentation du salaire minimum qui aurait permis de mieux rémunérer ces travailleurs essentiels.

Pour un gouvernement du NPD de l’Ontario, les soins et les gens qui les fournissent constituent un élément clé de notre plan d’emplois. Nous nous assurerons que ces travailleurs et travailleuses sont traité·es avec le respect qu’ils méritent, ce qui comprend des conditions de travail et une rémunération qui reflètent la grande valeur de leur travail.

Notre approche en matière de soins est également précisée dans nos sections concernant les soins de santé, les services de garderie, et les soins aux aînés.

APPUYER L’IMMIGRATION ET AUGMENTER NOTRE POPULATION ACTIVE QUALIFIÉE

L’Ontario est un chez-soi pour des gens de partout au monde, dont beaucoup viennent ici à la recherche d’une meilleure vie en toute sécurité. Les nouveaux Canadiens font de cette province un endroit formidable. Mais trop souvent, on les prive des appuis dont ils ont besoin.

Les gouvernements libéraux et conservateurs ont brisé le système d’accréditation international du Canada, de sorte que les travailleuses et travailleurs qualifié·es sont souvent privé·es de la possibilité de travailler dans leur domaine.

Des travailleurs et travailleuses du secteur de la santé ayant acquis une formation à l’international ont été obligé·es de rester sur la touche pendant que la pandémie dévastait les systèmes ontariens des hôpitaux et des soins de longue durée.

Un gouvernement du NPD de l’Ontario dispose d’un plan concret et réalisable pour accroître notre population active qualifiée – notamment dans le domaine des soins de santé – et pour nous assurer que chaque personne qui vient en Ontario a la chance de s’y épanouir.

ENGAGEMENT

Prioriser un système qui reconnaisse les compétences et les qualifications des travailleurs et travailleuses formé·es à l’international, avec une importance particulière accordée aux soins de santé : Nous allons tout de suite faire adopter le projet de loi de Doly Begum, intitulé Loi pour un traitement équitable des travailleurs ontariens formés à l’étranger, qui traite des obstacles en matière de reconnaissance des titres de compétences des profesionnel·les formé·es à l’international. Nous créerons un programme de jumelage à l’emploi pour garantir que les médecins formés à l’international acquièrent une expérience professionnelle en Ontario, et pour faciliter la reconnaissance de l’expérience clinique des infirmières et infirmiers formé·es à l’étranger.

ENGAGEMENT

Créer une stratégie d’accès linguistique : Nous consulterons les communautés concernées pour mettre en œuvre cette stratégie à l’échelle de la province dès notre premier mandat. Nous ferons un travail de sensibilisation concernant les options existantes en matière de services linguistiques à travers une campagne « services linguistiques disponibles ici », et nous proclamerons le 22 février Journée de l’accès linguistique.

ENGAGEMENT

Élargir la réunification familialeet le Programme ontarien des candidats à l’immigration pour attirer plus d’immigrant·es qualifié·es en Ontario.

L’AGRICULTURE ET L’INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE

Les agriculteurs et agricultrices de l’Ontario nourrissent la province et font tourner son économie. Un secteur agricole fort veut dire un Ontario plus fort et des communautés rurales fortes, avec des routes de qualité, avec de bonnes écoles, de bons soins de santé et de bons emplois à l’extérieur de la ferme.

Les libéraux et les conservateurs ont laissé tomber les agriculteurs. Les libéraux de Steven Del Duca ont imposé un plafond au programme de gestion des risques. Doug Ford s’est refusé à renverser cette décision, et il a distribué des faveurs à ses amis, faisant en sorte qu’il soit plus facile pour les développeurs de couvrir de pavement nos précieuses terres agricoles.

Le NPD de l’Ontario dispose d’un plan pour travailler en partenariat avec la communauté agricole pour appuyer nos agriculteurs et agricultrices de la meilleure manière possible et pour protéger de la meilleure manière possible nos terres agricoles, dont l’importance est vitale.

ENGAGEMENT

Une Stratégie alimentaire pour l’Ontario : Nous travaillerons avec les agriculteurs et agricultrices pour mettre sur les tables ontariennes plus de nourriture saine et d’origine locale et pour appuyer les emplois sur les fermes, dans la transformation des aliments, dans leur transport, ainsi que dans le secteur des biocarburants, des services alimentaires et de la vente au détail des aliments.

ENGAGEMENT

Arrêter de recouvrir de pavement les terres agricoles :Quand les terres agricoles sont perdues, elles sont perdues à jamais. Nous protégerons les terres agricoles. Avant qu’un projet ne soit mis en œuvre sur des terres agricoles, il sera sujet, de façon obligatoire, à une évaluation de l’impact agricole. Les termes et conditions de ce processus seront développés en partenariat avec la communauté agricole, qui connaît la vraie valeur de la terre.

ENGAGEMENT

Éliminer le plafond ayant été imposé à la gestion des risques :Nous éliminerons le plafond ayant été imposé au programme de gestion des risques pour nous assurer qu’il offre une protection réelle aux agriculteurs, aux agricultrices, et aux exploitations agricoles.

ENGAGEMENT

Appuyer la gestion de l’offre : Les néo-démocrates ont toujours appuyé la gestion de l’offre et nous continuerons de ce faire.

ENGAGEMENT

Garantie de prêt pour les jeunes agriculteurs et agricultrices : Nous aiderons les jeunes familles et les nouveaux agriculteurs et agricultrices à s’établir dans le secteur agricole, grâce au mentorat, à des conseils financiers et à des garanties de prêt.

ENGAGEMENT

Appuyer le Code de conduite pour les détaillants en alimentation au Canada : Les grandes chaînes d’épicerie exercent un quasi-monopole, dont elles se sont servies pour exploiter les fournisseurs d’aliments. Nous appuierons le Code de conduite pour les détaillants en alimentation au Canada, afin d’améliorer la transparence et les ententes équitables dans le secteur des épiceries. Nous ferons donc advenir ces améliorations.

LE TOURISME

Le tourisme est vital pour l’économie ontarienne. Le secteur du tourisme génère chaque année des milliards de dollars en activité économique, il emploie des milliers d’Ontarien·nes, et représente une partie vitale des économies régionales de la province.

Le gouvernement Ford a refusé d’accorder aux travailleurs et opérateurs touristiques de l’Ontario l’aide nécessaire pour surmonter l’impact écrasant de la pandémie, jusqu’à ce que, pour bien d’entre eux, il n’ait été trop tard. Ce sont surtout les petits opérateurs touristiques et les opérateurs touristiques indépendants qui ont été laissés pour compte : ils n’ont pas été consultés, et ils ont été exclus de plusieurs étapes de financement par le gouvernement conservateur.

Un gouvernement NPD de l’Ontario dispose d’un plan solide pour revitaliser le tourisme en Ontario et pour s’attaquer à la pénurie massive de personnel dont souffre le secteur touristique. Nous établirons des partenariats avec l’industrie du tourisme pour promouvoir et faire connaître les expériences uniques en matière de tourisme que l’Ontario a à offrir. Nous nous assurerons que les petits opérateurs touristiques et les opérateurs touristiques locaux ont leur place à la table.

ENGAGEMENT

Offrir une deuxième étape du Programme ontarien de relance économique du tourisme,afin d’aider les entreprises à reprendre pied et à embaucher du personnel.

ENGAGEMENT

Prolonger le Crédit d’impôt pour les vacances en Ontario : Nous encourageons les Ontarien·nes à voyager dans la province et à appuyer le tourisme local en prolongeant de deux ans le Crédit d’impôt pour les vacances en Ontario. Après deux ans, nous évaluerons le succès du programme et déciderons s’il faut le rendre permanent.

ENGAGEMENT

Lancer une Stratégie pour le personnel du tourisme, en partenariat avec les opérateurs, avec les travailleurs et travailleuses, et avec les institutions postsecondaires, afin de nous attaquer à la pénurie de personnel dans le secteur.

LES ARTS, LA CULTURE, LES MÉDIAS ET LE PATRIMOINE

Un secteur artistique, culturel, médiatique et patrimonial fort est essentiel tant pour la création d’emplois que pour s’assurer que la diversité des récits ontariens parvient à se faire entendre. Les secteurs artistiques, culturels et médiatiques ont été durement frappés pendant la pandémie de COVID-19. Cela est particulièrement le cas pour les artistes, les interprètes, et les travailleurs et travailleuses culturel·les des groupes prioritaires, à la recherche d’équité.

Les conservateurs de Doug Ford ont imposé des coupures massives à ces secteurs. Doug Ford a sabré le financement du Conseil des arts de l’Ontario et il a éliminé le Fonds culturel autochtone.

Un gouvernement NPD dispose d’un plan pour s’assurer que nos arts, notre culture, notre patrimoine et nos médias reprennent pied et s’épanouissent, maintenant et dans les années à venir, au moyen d’un rétablissement de leur financement et au moyen d’appuis directs fournis aux organismes et aux travailleurs et travailleuses.

ENGAGEMENT

Nous mettrons sur pied une Stratégie provinciale pour les arts qui mettra au premier plan les artistes et appuiera les institutions artistiques, culturelles et patrimoniales communautaires engagées en faveur de la justice, de l’équité, de la diversité et de l’inclusion, évaluant les besoins à travers des résultats mesurables.

ENGAGEMENT

Augmenter le financement du Conseil des arts de l’Ontario : Nous appuierons les artistes émergeant·es, ainsi que les artistes d’expérience de l’Ontario, en rétablissant le financement du programme de subventions et en y ajoutant des fonds.

ENGAGEMENT

Rétablir le Fonds culturel autochtone : Nous remettrons sur pied ce programme vital, qui appuie les projets culturels communautaires des Premières Nations, des Inuits et des Métis, et crée des emplois pour les Autochtones.

ENGAGEMENT

Des crédits d’impôt pour les productions cinématographiques et télévisuelles : Nous nous assurerons que l’Ontario poursuivra sa réussite dans l’industrie cinématographique et télévisuelle en lui fournissant des crédits d’impôt compétitifs, des appuis forts en matière d’installations de production de pointe, et un plan pour apporter ces emplois à plus de communautés, y compris au Nord de l’Ontario. Nous travaillerons avec l’industrie pour améliorer l’efficacité globale des crédits d’impôts.

ENGAGEMENT

Améliorer le Crédit d’impôt de l’Ontario pour les effets spéciaux et l’animation informatiques : Nous aiderons les travailleurs et travailleuses et les studios à réussir en simplifiant ce crédit d’impôt et en le rendant autonome par rapport au regroupement de crédits d’impôt dont il fait actuellement partie.

ENGAGEMENT

Augmenter le financement des festivals et travailler en étroite collaboration avec les artistes, interprètes et autres travailleurs et travailleuses du milieu culturel pour développer un plan de redressement qui remette sur pied ce secteur.

ENGAGEMENT

Augmenter la Subvention de fonctionnement aux musées communautaires et revoir le modèle actuel, dépassé, de financement des musées.

ENGAGEMENT

Augmenter le financement provincial tant pour les bibliothèques classiques et que pour les services de bibliothèque numériques, reconnaissant le rôle vital que les bibliothèques publiques locales jouent au sein de nos communautés.

ENGAGEMENT

Prioriser les autrices, auteurs et éditeurs ontariens dans les programmes scolaires, afin d’aider à promouvoir les écrivaines et écrivains locaux et stimuler l’industrie de l’édition ontarienne.

UN SECTEUR MINIER RESPONSABLE

Les gisements de minerais critiques de l’Ontario sont parmi les plus importants au monde, ce qui fait du secteur minier un élément clé de notre économie, avec un énorme potentiel de croissance, capable de faire prospérer les communautés du Nord et de permettre à l’ensemble de l’Ontario de tirer profit de ces richesses, notamment grâce à de bons emplois payants. Nos abondantes ressources de minerais critiques peuvent nous faciliter la transition vers un avenir à zéro émission. Le NPD de l’Ontario estime que nous pouvons faire bon usage des normes environnementales et de sûreté de notre province, particulièrement solides, en attirant des investissements mondiaux dans notre secteur minier, tout en protégeant notre environnement et en renforçant les communautés locales.

Le gouvernement Ford a échoué à fournir au secteur minier la stabilité dont il a besoin, notamment en termes de règlements et de coûts énergétiques, et a laissé perdurer des lacunes considérables dans le domaine de la main-d’œuvre minière.

Les néo-démocrates disposent d’un plan consistant à travailler avec les syndicats et avec l’industrie minière pour développer des prix stables en matière d’énergie, pour créer une prospérité à long-terme pour les communautés du Nord de l’Ontario, et pour accélérer notre transition vers une économie verte.

ENGAGEMENT

Nous allouerons des investissements découlant du Pacte vert néo-démocrate à des initiatives d’innovation verte reliées au secteur minier, et nous travaillerons avec ce secteur pour délivrer des prix énergétiques stables de manière optimale.

ENGAGEMENT

En consultation avec le secteur minier, nous travaillerons à améliorer le régime de règlementation et à découvrir de nouvelles façons d’améliorer la gestion environnementale.

ENGAGEMENT

Nous encouragerons les gens à faire carrière dans le secteur minier: Nous créerons des parcours éducationnels et de carrière en partenariat avec l’industrie et avec les institutions postsecondaires.

LA FORESTERIE

Le secteur forestier de l’Ontario est un moteur économique de première importance et une source de bons emplois. Gérées de manière responsable et maintenues en bonne santé, les forêts réduisent les émissions. Une industrie forestière responsable et bien gérée est vitale pour la construction d’une économie verte. Les forêts peuvent fournir des matériaux qui permettront d’accomplir la rénovation écoénergétique de nos bâtiments publics, résidentiels et commerciaux, et qui permettront aussi de s’assurer que les nouveaux bâtiments répondent aux normes écoénergétiques internationales, tel que promis dans notre Pacte vert néo-démocrate.

Doug Ford a brisé sa promesse de mettre en place une Stratégie forestière provinciale, négligeant le secteur et laissant pour compte les travailleurs et travailleuses.

ENGAGEMENT

Mettre en œuvre une Stratégie forestière ontarienne, en consultation avec l’industrie forestière, afin de préserver les emplois locaux et afin d’appuyer la transition du secteur vers une économie à faible teneur en carbone.

ENGAGEMENT

Augmenter les appuis pour le Programme de financement des chemins forestiers, afin de créer de bons emplois et de bâtir plus de routes et de meilleures routes pour les communautés du Nord.

DÉVELOPPER LE CERCLE DE FEU

Pour bien des communautés ontariennes, notamment dans le Nord, le développement durable des ressources est nécessaire pour la stabilité économique, constituant une voie vers la prospérité et la croissance. Il fait partie intégrante de la vie des gens. S’il est bien géré, le développement des ressources peut être une manière durable de générer des emplois solides, des emplois d’avenir, et une manière de s’attaquer au large éventail des inégalités en Ontario.

Pendant des décennies, les gouvernement libéraux et conservateurs successifs ont fait croire aux gens du Nord qu’ils bénéficieraient très bientôt de nouveaux emplois, stables et à long-terme. Avec leurs vaines promesses, ces gouvernements ont mené tout le monde en bateau : les communautés du Nord, les investisseurs, la direction, les syndicats. L’esbrouffe de Doug Ford n’a point fait avancer le développement du Cercle de feu. À cause de l’inaction de M. Ford, le projet est plus lointain que jamais.

Le NPD de l’Ontario sait que la clé pour bâtir un avenir responsable et durable en matière de développement de ressources en Ontario, c’est la consultation et la collaboration avec les Premières Nations, avec les compagnies d’exploration et d’exploitation minière, avec les raffineries et avec l’ensemble des gens du Nord. Le développement du Cercle de feu représente une possibilité extraordinaire – à condition de bien faire les choses, ce qui veut dire faire notre devoir en consultant les Premières Nations et déployer une gestion environnementale judicieuse. Nous nous engageons à agir ainsi, et nous ferons avancer les choses en collaborant de manière claire et transparente avec les Premières Nations et avec l’ensemble des parties prenantes.

ENGAGEMENT

Nous ferons démarrer le projet du Cercle de feu sur de bonnes bases : transparence totale, ententes sur les avantages communautaires garantissant des emplois aux Autochtones, évaluations environnementales adéquates. Nous irons de l’avant en partenariat intégral avec les Premières Nations.

ENGAGEMENT

Le développement doit être accompagné d’ententes équitables sur les avantages communautaires, ainsi que d’évaluations environnementales adéquates, qui sont des éléments clés de la réussite du projet.

ENGAGEMENT

Nous nous assurerons que tout le revenu découlant des taxes minières ira directement aux communautés autochtones du Nord.