Vers l’Université de l’Ontario français

La députée de Nickel Belt et porte-parole du NPD pour les affaires francophones, Madame France Gélinas, réintroduit un projet de loi aujourd'hui pour créer l’Université de l'Ontario français - une université franco-ontarienne. Son précédent projet de loi, adopté à l’unanimité en deuxième lecture le 19 Novembre 2015, a été perdu lorsque le gouvernement libéral Wynne a prorogé la législature le 9 Septembre, 2016.  

 

Après l’annonce de la  prorogation, les gens de partout en Ontario ont été déçus, en colère et bouleversés que le projet de loi de d’Université Franco avait disparu. Ces sentiments se sont tournés vers un appel à l'action une fois que la Députée Gélinas a annoncé qu'elle allait présenter de nouveau son projet de loi avant la journée franco-ontarienne (le 25 septembre).

 

« La priorité numéro un de la communauté franco-ontarienne est la création de l’université de l’Ontario français », a déclaré Madame Gélinas. La communauté francophone gère actuellement un réseau de 450 écoles primaires et secondaires, 12 conseils scolaires, et deux collèges communautaires. « La création d'un Conseil des gouverneurs qui répond à la communauté francophone est la prochaine étape dans l'éducation franco-ontarienne », a déclaré Gélinas.  

La mission de l'université sera d'offrir une gamme complète de programmes et diplômes universitaires en français et de fournir aux étudiants de langue française la possibilité de suivre tous leurs cours en français et de poursuivre des études universitaires en français.