Le plan d’Andrea Horwath apportera du changement qui a du bon sens pour les familles d’Ottawa

OTTAWA – Aujourd’hui, Andrea Horwath, chef des néo-démocrates de l’Ontario, a apporté son Plan qui a du bon sens à Ottawa, et a mis en lumière le contraste entre son plan – récompenser les créateurs d’emplois, rendre la vie plus abordable, réduire les attentes dans les urgences, respecter la valeur de l’argent des contribuables – et les dix années de gouvernement libéral où trop de familles ont été laissées pour compte.

« Après dix ans de scandales libéraux et des milliards de dollars gaspillés, les gens ont envie de changement. Pendant les trois dernières années, j’ai écouté les Ontariens et Ontariennes. Je respecte leurs priorités et je vais livrer la marchandise », a déclaré Mme Horwath, jointe par le candidat NPD pour Ottawa-Vanier, Hervé Ngamby. « Notre plan rendra la vie plus abordable pour les familles inquiètes à cause de leurs factures, il récompensera les créateurs d’emplois, il apportera de l’aide aux petites entreprises, et il réduira de moitié les temps d’attente dans les urgences ».

Les néo-démocrates ont d’ores et déjà dévoilé leur plan. Le plan néo-démocrate comporte plus d’épargnes que de dépenses ; il réduira de moitié les temps d’attente dans les urgences et gardera les écoles ouvertes, au cœur des communautés. Un scandale n’attendant pas l’autre pour les libéraux de Mme Wynne, les libéraux ont perdu la confiance des citoyens et citoyennes. Quant au plan de Tim Hudak, qui veut mettre au chômage 100 000 personnes, c’est un plan qui n'a aucun bon sens. Les Ontariens et Ontariennes sont prêts pour un gouvernement qui les écoutera et qui respectera leurs priorités.

« Les libéraux ne méritent pas d’être réélus et Tim Hudak est plus concerné par son propre emploi que par ceux des gens de la province. Mon plan est le seul qui respecte les priorités des Ontariens et Ontariennes et qui donnera des résultats. C’est un plan qui a du bon sens », a dit Mme Horwath.